La musique de Saad El Baraka, connu sous le pseudonyme Kidizdey, est imprégnée de l‘esthétique urbaine de Casablanca et porte la marque de ses années au sein de la scène underground locale. À l‘écart des outils virtuels, il privilégie l‘usage d‘instruments analogiques, conférant ainsi à sa musique une qualité humaine et texturée. En tant que cofondateur du collectif Studio Noujoum la Gironde (SNLG), il explore le potentiel de l‘art en tant qu‘agent de transformation sociale. Son travail rend hommage à la vitalité de la scène DIY et underground au Maroc.

Meteor Airlines est un groupe de rock marocain originaire de la région de Tinghir, située dans le sud-est du Maroc. Fondé en 2016, le groupe crée des chansons dans leur langue maternelle, le tamazight, et se distingue par une identité visuelle unique, portant des capes appelées « Azennar ». Découverts par le public de L’Boulevard lors de la Compétition Tremplin 2019, leur musique adopte diverses formes, allant de mélodies acoustiques apaisantes à des sons plus puissants, et peut être classée dans ce qu’ils ont appelé le rock amazigh, où les thèmes abordent l’histoire, les valeurs et les coutumes des “hommes libres”.

Chanteur et guitariste, Anass Oublaid publie ses premiers morceaux originaux en 2020, après s’être lancé dans la musique à travers des reprises en 2018. Un an plus tôt se formait le groupe Raw Rhythm (Salah Abatourab, Aziz Ounih, Yasser Ad, Reda Salim et Oussama Wabdi). Ensemble, ils forment désormais Anass Oublaid & Raw Rhythm, projet qui marie les sonorités traditionnelles de la musique amazighe à l‘énergie brute du rock.

Le Marmoucha Orchestra, DeDeXgrande et Aziz Ozouss s’unissent pour offrir au public de L’Boulevard un voyage transcendantal où les grooves amazighs, afro et moyen-orientaux fusionnent harmonieusement avec des rythmes électroniques. Dirigé par le directeur artistique et maître des percussions Emad Ghajjou, le Marmoucha Orchestra, basé aux Pays-Bas, réunit des musiciens de diverses cultures, à l’instar de Maripepa Contreras, l’une des meilleures hautboïstes de jazz au monde, ou encore Mohamed Ahaddaf, oudiste enraciné dans la culture andalouse. Pour cette 21e édition de L’Boulevard, le Marmoucha Orchestra est rejoint par DeDeXgrande, alias Efe Erdem, producteur, DJ et multi-instrumentiste chevronné, qui allie trombone, trompette et éléments d’EDM (electro dance music) à ses sets. Ils partageront la scène avec Aziz Ozouss, joueur de ribab et chanteur passionné, qui porte fièrement le flambeau de la musique amazighe.

Créé à Agadir en 2019, le groupe Youbana puise dans les répertoires gnawa et issamgan et y injecte jazz, blues ou encore afro-groove. Une fusion menée par Ayoub Abenhazzou (surnommé Youbana) au chant et au guembri. A ses côtés : Zakaria Abenhazzou à la basse, Tarik Ladham à la percussion, Mehdi Sidine à la batterie, Marouane Zaki à la guitare, Walid Ousfi aux claviers et Salah Fafah au ribab, à l’outar et au violon. Après quelques concerts dans le Souss et un premier EP, El Hal, sorti en février 2023, Youbana tente sa chance, pour sa première performance à Casablanca, lors de la compétition Tremplin.

Célébrant M’hamid El Ghizlane, ultime oasis du Draâ, le groupe M’hamid Band (né de la synergie entre membres de Génération Taragalte, Ajial M’hamid, Jeunes Nomades, et la voix de Hafsa Oubaba) mélange blues, rock et chants ancestraux comme la guedra, l‘ahidous et la rokba. Le désert imprègne leurs chants, traitant de la culture nomade, la préservation du patrimoine et de l‘environnement. Le groupe se transforme aussi au gré de rencontres, dont celle avec Tinariwen, pour un héritage musical intemporel, avec la volonté de tisser un lien entre les générations et les horizons, vibrant au rythme des vastes étendues sahariennes.

Depuis sa création en 2006, Gultrah Sound System occupe une place centrale dans la scène underground tunisienne. Le groupe propose une expérience musicale unique entrelaçant reggae et rock, traditions musicales tunisiennes et sonorités contemporaines. Un « roots tounsi » guidé par la voix rauque et les paroles percutantes de Halim Yous, qui ont déjà résonné au Maroc (Visa For Music 2022) et au Liban, en passant par la Jordanie et l’Egypte, ou encore dans des festivals de renom tels que le Festival International de Carthage et le Rototom Sunsplash, plus grand festival reggae d’Europe.

F’Nzaha, groupe musical casablancais dirigé par Achraf Dakhouch Roudani, réunit huit talents.
Leur mission : revisiter et fusionner l’héritage musical marocain, en mettant en avant les arts de la nzaha (melhoun, issawi, houari, hamdouchi, gnaoui…) tout en y mêlant des éléments funk, jazz, rock ou encore reggae. F’Nzaha aspire à insuffler une nouvelle vie à la musique traditionnelle marocaine et à la partager avec le monde.